Les dessous de Stéphanie Roger de Whitebird

Nous avons rencontré une chercheuse d’or qui transforme vos mains en doigts de fée. Stéphanie Roger a travaillé pendant 20 ans dans les plus grandes maisons de joaillerie avant de lancer White Bird en 2010 : véritable temple du bijoux rassemblant une sélection raffinée de créateurs de talents. Elle a l’oeil et le goût pour nous faire découvrir des perles rares : des bijoux emprunts de poésie de Naohiko Noguchi aux merveilleuses pièces artisanales de Cathy Waterman… Stéphanie orchestre une sélection unique dans deux boutiques White Bird à Paris et sur son eshop. Les maîtres mots : le raffinement, l’authenticité et la passion.

stephanie-roger-whitebirg-11

Stéphanie nous a accueillies dans l’écrin White Bird du Marais (7 Bd des Filles du Calvaire, 75003 Paris). Un écrin sublime, à l’image de sa sélection. Nous étions suspendues aux reflets subtils des bijoux de Stéphanie et charmées par son aventure et son goût pour les belles choses…

Bonne lecture !

stephanie-roger-whitebird-1

Qui es-tu ? Quel est ton parcours ?

Je suis Stéphanie la fondatrice de White Bird. J’ai un parcours assez classique d’école de commerce et j’ai atterri dans les bijoux un peu par hasard.

Née à Paris j’ai habité la plus grande partie de ma jeunesse à côté de Lyon puis j’ai étudié à Bordeaux et  j’étais obsédée à l’idée de revenir à Paris. Je voulais travailler dans l’univers du luxe ayant été enfant très gâtée par mon parrain qui m’a donné le goût des belles choses. Mon diplôme en poche j’ai sauté dans le TGV pour rejoindre « la capitale ». J’ai eu la chance de rentrer chez Cartier après quelques mois de galères pour payer mon loyer parisien, de démonstratrice en jobs d’hôtesse … mais je ne suis pas la seule ! J’ai travaillé dans peu de maisons finalement mais toujours attachée au produit soit à des fonctions de marketing ou de distribution.

Après Cartier il y a eu Chaumet puis Dinh Van que j’ai dirigé pendant cinq ans et enfin un bref passage chez Chloé qui ne m’a pas laissé un souvenir impérissable.

stephanie-roger-whitebird-2

Comment est né White Bird ? 

Ma vie professionnelle m’a donné l’occasion de pas mal voyager aux Etats-Unis en particulier et j’ai vu naître le département Joaillerie de Barneys qui n’exposait pas des marques classiques et connues mais des créateurs et j’ai été fascinée par cette offre alternative. Quand j’ai quitté Chloé j’ai réalisé un rêve un peu fou de faire un équivalent de Barneys Joaillerie à Paris. Un peu fou en effet car il y a 6 ans la joaillerie de créateur n’était pas dans l’air du temps : les français réputés pour leurs goût conservateur étaient encore très attachés à une joaillerie rassurante de marque. Mais j’en avais très envie et j’étais sûre qu’avec la beauté des bijoux que j’allais exposer ça finirait par marcher !

Aujourd’hui nous avons deux boutiques à Paris et un site marchand et nous avons je crois réussi à nous faire une petite réputation dans ce domaine.

Comment choisis-tu les créateurs qui rejoignent l’écrin de White Bird ?

Je les choisis de manière principalement impulsive : si j’aime la collection, si j’ai envie de la porter, si j’ai un bon feeling avec le créateur alors il y a de fortes chances que nous vendions ses bijoux dans la boutique … de manière plus objective je m’attache principalement à la qualité des pieces, l’histoire et la vision du créateur. Je choisis des créateurs qui utilisent des process de fabrication artisanaux et je privilégie les matériaux originaux : les pierres de couleurs particulières, imparfaites, les diamants bruts, les méthodes anciennes …

stephanie-roger-whitebird-5

Qu’est-ce-que tu aimes le plus dans ton métier ?

J’aime à la fois acheter et vendre. je prends autant de plaisir à sélectionner les pièces qu’à ensuite les faire découvrir à nos clients. Le coup de foudre entre un bijou et son acheteur est un moment de pur bonheur.

Quels bijoux est-ce-qu’on associe à de la lingerie Ysé ?

La lingerie Ysé est délicate, simple et raffinée. Je pense qu’elle s’adresse à des femmes discrètes qui achètent pour leur propre plaisir plus que pour la séduction. Les bijoux qui s’y associent de fait sont ceux que l’on aime pour soi, que l’on ne quitte pas et avec lesquels on a une relation sensuelle et personnelle comme ceux de Noguchi, Sia Taylor ou de la collection que nous avons récemment réalisée en collaboration avec Myrtille Beck, une créatrice française.

stephanie-roger-whitebird-4

Quel est l’ensemble Ysé qui te ressemble le plus et pourquoi ?

Je crois que je les aime tous !! La délicatesse, la souplesse des matériaux, le confort et le raffinement dans les détails me semblent être une constante dans tous les modèles ! Je crois qu’ « Affinités secrètes » est un de mes préférés par sa couleur nude et rosée hyper romantique et ses détails en dentelle que je trouve très raffinés.

Le mot de la fin ?

La lingerie et les bijoux se ressemblent : ils peuvent être ostentatoires, clinquants et statutaires ou discrets, subtils et personnels … chacun choisit son camp !

stephanie-roger-whitebird-3

CREDITS

WHITE BIRD : Merci Stéphanie pour cette belle rencontre ! Retrouvez White Bird en ligne ici. Ainsi qu’à deux adresses à Paris : 38, rue du Mont Thabor 75001 Paris / 7 Bd des Filles du Calvaire, 75003 Paris.

PHOTOS : Merci Aisling de Trésor Parisien pour ces belles images !

LINGERIE : Retrouvez les coups de cœur lingerie de Stéphanie Roger sur l’eshop d’Ysé.

Pin on PinterestShare on FacebookGoogle+Tweet about this on TwitterEmail to someone

Poster un commentaire






Commentaire *

Ysé Logo